top of page

✍🏽La Stratégie graduelle de contrôle : Analyse de la citation de Karl Marx sur les Banques Centrales et les Impôts progressifs✍🏽🔥

« Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte. »

Karl Marx (1818-1883)


✍🏽- Dans son œuvre prolifique, Karl Marx a éclairé les rouages du pouvoir économique et politique dans les sociétés capitalistes. Une de ses citations les plus évocatrices soutient que pour atteindre le contrôle total, deux éléments sont essentiels pour le pouvoir : une banque centrale et un impôt progressif. Cette affirmation, datant du 19e siècle, semble résonner avec une pertinence saisissante dans les discussions actuelles sur les inégalités économiques et le pouvoir financier des multinationales.



- Marx avance l'idée que pour consolider le contrôle total, une approche subtile est nécessaire. D'abord, il met en lumière le rôle crucial des banques centrales. Ces institutions, souvent présentées comme garantes de la stabilité monétaire, sont également des outils de manipulation entre les mains des responsables économiques. En concentrant le contrôle de la monnaie, les instances nationales ou internationales peuvent influencer les politiques économiques selon l’intérêt de ceux qui les mettent en place, tout en maintenant une façade d'impartialité et de rationalité.

- Ensuite, Marx souligne l'importance d'un impôt progressif pour obtenir un contrôle total. Ce type d'imposition, où les taux augmentent graduellement, peut sembler juste et équitable, en surface. Cependant, Marx suggère que l'instauration progressive de ces impôts permet aux autorités de prélever davantage d'impôts, petit à petit, sans susciter de réactions négatives immédiates. Cette stratégie graduelle dissimule le véritable objectif : maintenir le contrôle financier sur une partie spécifique de la population tout en évitant un soulèvement populaire.


- Cette analyse de la citation de Marx révèle une stratégie subtile de domination économique et politique. En manipulant habilement les institutions financières et fiscales, les pseudoélites peuvent consolider leur pouvoir sans éveiller les soupçons de la population. Cette approche graduelle permet de maintenir, puis de développer les inégalités et les injustices du système en place, tout en préservant l'illusion de progrès et de justice sociale.


- Les mouvements de contestation sociale et les appels à la réforme économique témoignent d'une prise de conscience croissante des mécanismes de contrôle et d'exploitation des classes moyennes. À mesure que la société devient plus consciente des inégalités et des injustices, les dirigeants doivent être confrontés à une résistance de plus en plus forte.


- En conclusion, l'analyse de la citation de Karl Marx met en lumière les tactiques subtiles et vicieuses utilisées pour maintenir le contrôle économique et politique. En comprenant ces mécanismes, il devient possible de remettre en question les structures de pouvoir existantes et de promouvoir un système plus juste et équitable pour les citoyens✍🏽🔥. - RMP -

4 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page