top of page

âœđŸœ 11 ministres de Macron appartiendraient Ă  un club ultra-secret jadis prĂ©sidĂ© par DuhamelâœđŸœđŸ”„

Exclusif-PĂ©dophilie : 11 ministres de Macron appartiendraient Ă  un club ultra-secret jadis prĂ©sidĂ© par DuhamelUne dizaine de personnalitĂ©s ayant servi au gouvernement d’Emmanuel Macron ou toujours membres du gouvernement sont connus pour ĂȘtre membres du club secret SiĂšcle, rĂ©cemment prĂ©sidĂ© par Olivier Duhamel qui a Ă©tĂ© contraint de dĂ©missionner de ses fonctions en raison des accusations d’inceste et de pĂ©dophilie qui pĂšsent sur lui


- L’Affaire Duhamel met l’ExĂ©cutif trĂšs mal Ă  l’aise et il y a de quoi. En effet, le 26 janvier dernier, en se basant sur une information du journal Le Monde, avait rĂ©vĂ©lĂ© la grosse inquiĂ©tude qui rĂšgne au cƓur de l’ElysĂ©e suite Ă  l’affaire Olivier Duhamel accusĂ© d’inceste et de pĂ©dophilie.


- D’aprĂšs Le Monde, Edouard Philippe et des personnalitĂ©s trĂšs proches de Macron ayant des liens trĂšs Ă©troits avec Olivier Duhamel tentent d’étouffer le scandale Ă  tout prix. Depuis bientĂŽt un mois, l’Affaire, qui a reçu un retentissement mondial, secoue la classe politique française et menace de faire tomber des tĂȘtes.


- Et l’affaire n’en est pas Ă  sa fin car une nouvelle rĂ©vĂ©lation qui vient de surgir risque de ternir sĂ©rieusement l’image de l’ExĂ©cutif. La rĂ©vĂ©lation met en relief les liens trĂšs Ă©troits entre Olivier Duhamel, qui a rejoint Emmanuel Macron peu avant le second tour de la prĂ©sidentielle 2017 et l’entourage du prĂ©sident de la RĂ©publique. En effet, d’aprĂšs Capital. fr, 14 personnalitĂ©s (ministres et ex ministres) du gouvernement d’Emmanuel Macron sont membres du SiĂšcle, un club ultra secret oĂč la consigne est trĂšs claire : « ne rien rĂ©pĂ©ter de ce qui se dit dans leurs dĂźners ». Le club Ă©litiste, fondĂ© en 1944, a Ă©tĂ© prĂ©sidĂ© par Olivier Duhamel.


- Les noms ont Ă©tĂ© dĂ©voilĂ©s. Il s’agit de : Edouard Philippe (l’ancien Premier ministre), Muriel PĂ©nicaud (ex-ministre du Travail), Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Éducation), GĂ©rald Darmanin (ministre de l’IntĂ©rieur), Florence Parly (ministre des ArmĂ©es), Élisabeth Borne (ministre du Travail), SĂ©bastien Lecornu (ministre des Outre-mer), Emmanuelle Wargon (ministre dĂ©lĂ©guĂ©e au Logement), AmĂ©lie de Montchalin (ministre de la Fonction publique), AgnĂšs Pannier-Runacher (ministre de l’Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (ministre des Transports), Franck Riester (ministre du Commerce extĂ©rieur), ClĂ©ment Beaune (secrĂ©taire d’État aux Affaires europĂ©ennes) et Alexis Kohler, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ÉlysĂ©e.


- En dehors du monde politique, d’autres personnalitĂ©s issues du monde des affaires et du monde littĂ©raire sont aussi membres du SiĂšcle. Parmi eux, il y a : Augustin de Romanet (PDG d’ADP), Nicolas Baverez (essayiste), StĂ©phane Pallez (la PDG de la Française des jeux) ou encore Philippe Wahl (PDG du groupe La Poste). « En 2017, les Echos Ă©voquait un annuaire comptant plus de 600 noms.


- Parmi les personnalitĂ©s politiques y figurant Ă  l’époque, on trouvait aussi Nicolas Sarkozy, François Fillon, Rachida Dati, François Baroin ou Nathalie Kosciusko-Morizet », conclut Capital. fr. Cette rĂ©vĂ©lation risque d’ĂȘtre un coup de massue pour l’ElysĂ©e qui, depuis le dĂ©but de cette affaire, fait tout pour se laver de tout soupçon dans un scandale devenu carrĂ©ment « Affaire d’Etat ».


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page